Comment créer un financement participatif ?

17

Les idées secouent souvent sur le guichet. Habituellement, ils partent aussi vite qu’ils sont venus ! La raison principale ? Manque de ressources. Aujourd’hui, le crowdfunding est un moteur de l’innovation et permet aux entrepreneurs d’arriver à la fin de leur projet. Pourtant, il est nécessaire de le faire. Alors, comment le faire ? Comment réussir une campagne de crowdfunding ?

Dans la vie il y a deux écoles : l’école « Nous avons souvent des idées, mais rarement les moyens » et l’école « Quand vous voulez que vous pouvez ». J’aimerais me faire croire que le second prend le premier aujourd’hui. Avec le crowdfunding, l’excuse pour le financement est en fait moins valable. Si l’idée est bonne et pertinente, le crowdfunding, correctement utilisé, permettra de la réaliser.

A lire également : Où placer son argent sans risque en 2021 ?

Crowdfunding en

chiffres

A lire en complément : Comment financer un projet jeune ?

Selon le Crowdfunding Guide , 152 millions d’euros ont été collectés en France en 2014 grâce au crowdfunding, soit 10 fois plus qu’en 2011 et deux fois plus qu’en 2013.

44 % des projets concernaient le financement d’une entreprise et 21 % pour des projets associatifs. La science et la technologie ne représentaient que 1% des fonds collectés par le crowdfunding en 2013.

Qu’ est-ce que le crowdfunding ? Comment ça marche ?

Crowdfunding est la traduction française du crowdfunding. En bref, pour populariser le concept, le crowdfunding est l’ensemble des méthodes et outils qui permettent de financer un projet en utilisant la générosité des gens.

Le web et les réseaux sociaux les réseaux sont aussi à l’origine de belles choses. C’est le cas de l’économie collaborative, où le crowdfunding est l’un des éléments centraux.

Une campagne de crowdfunding fonctionne comme suit : vous définissez un montant de don à atteindre. Vous avez un certain temps pour atteindre cet objectif. Soit vous l’atteignez et vous collectez l’argent, soit vous n’atteignez pas votre objectif et les contributeurs sont remboursés. Vous pouvez généralement offrir des récompenses aux participants en fonction du montant de leur don.

ne doit pas être confondu avec le crowdsourcing. En parlant de crowdsourcing, nous parlons de production participative. Le crowdfunding Le crowdsourcing est en fait l’utilisation de compétences, de savoir-faire, de connaissances et d’intelligence collective. Le crowdfunding n’est qu’une question de financement.

Comment planifier votre campagne de financement participatif

Sélectionnez votre plateforme de financement participatif :

Il y en a des dizaines. Il est important d’étudier leur public et comment ils travaillent pour choisir la plateforme de crowdfunding qui convient le mieux à votre projet, à ses valeurs, à son image et à son but.

Il n’y a pas de mystères pour cela. Vous devez explorer les différentes plateformes, analyser les projets actuels et les contributions. Vous regardez aussi la concurrence : quels sont leurs résultats ? comment les contributeurs se comportent -ils à leur égard ? La plateforme est-elle trop compétitive ou insuffisante ?

Voici une liste des principales plateformes de crowdfunding à votre disposition :

  • MijnMajor Company : la plus ancienne sur le territoire français. Lors de sa fondation en 2007, MyMajorCompany s’est spécialisée dans le crowdfunding pour des projets artistiques. Grégoire et Joyce Jonathan sont deux artistes qui, grâce à cette plateforme sera conduite à l’avant-garde de la scène. Depuis 2012, MyMajorCompany est ouverte au crowdfunding pour tous types de projets.
  • KissKissBankBank : Fondée en France en 2009, KissKissBankBank doit son nom au film Kiss Kiss Bang Bang. Aujourd’hui, la plateforme a enregistré plus de 300.000 et recueilli plus de 8 millions de dons en 2013.
  • Ulule : Cette plateforme de crowdfunding a été fondée en France en 2010. Avec KissKissBankBank, Ulule est l’un des leaders européens en matière de financement participatif. Ulule compte plus de 400 000 membres et depuis sa création a recueilli plus de 13 millions d’euros de dons.
  • Kickstarter : c’est le leader américain. Fondée en 2009, Kickstarter a recueilli plus de 480 millions de dollars en 2013 auprès de 3 millions de contributeurs. Si votre projet est international, c’est probablement la plateforme de crowdfunding à utiliser.

Des dizaines de sites de crowdfunding sont disponibles en France. Zenteprise, Notre petite entreprise et Reservoirfunds, par exemple, se spécialisent dans la création d’entreprises.

Élaboration d’un plan marketing

Comme tout événement, une opération de crowdfunding nécessite le développement d’une stratégie et d’un plan marketing. Créer une campagne de crowdfunding ne suffit pas.

Vous devrez communiquer sur votre idée, votre projet, pour convaincre votre objectif d’agir en vous donnant un don. Une véritable opération de séduction commence alors.

Pour atteindre votre objectif, vous devez déterminer les plates-formes où vous pouvez l’atteindre : quels réseaux sociaux se produisent-ils souvent ? Est-ce qu’ils font aussi régulièrement d’autres les médias sociaux tels que les blogs ou les forums ?

Pour vous aider dans cette tâche, je recommande cette conférence : Les différents types d’utilisateurs d’Internet et de consommateurs.

Une fois que vous aurez déterminé les médias sociaux que vous souhaitez intégrer à votre plan marketing, vous devez définir le contenu que vous souhaitez créer et partager pour faire passer votre message.

Que cherche votre public ? Le contenu doit informer, apprendre, cultiver ou divertir. C’est à vous de déterminer la vocation de votre contenu en fonction de votre but, de votre idée et de votre but.

Pour créer votre contenu, je vous conseille de compter sur cette table de contenu marketing périodique dans laquelle vous trouverez tous les éléments à prendre en compte dans votre stratégie :

Une stratégie d’influence

Est Votre idée est nouvelle, elle va hors des sentiers battus ? Ne pouvons-nous pas dire que vous avez apprécié une réputation exceptionnelle ? Vous devrez mettre en place une véritable stratégie d’influence.

Tout d’abord, vous devez déterminer qui sont les influenceurs dans votre domaine : les blogueurs bien sûr, mais aussi les membres influents sur les réseaux sociaux visités par votre objectif. Les journalistes devraient également être considérés comme des influenceurs.

Une fois que vous avez répertorié ces influenceurs, envoyez-leur un dossier de presse complet avec votre idée et votre approche. Pourquoi organisez-vous une campagne de crowdfunding ? Qu’est-ce que votre idée apporte avec elle ? Pourquoi appelez-vous la personne que vous demandez ?

Le dossier de presse doit être suffisamment ajusté pour permettre à l’influenceur de s’y intéresser. Je ne suis pas les plus grands influenceurs et pourtant pas un jour ne passe sans demander de concentration. Imaginez le le plus influent pour ?

Offrez également des influenceurs pour prévisualiser votre produit, c’est toujours un plus et ils aiment généralement.

L’ importance de cette approche est que votre campagne de financement participatif soit promue par des personnes ayant un public significatif.

Création d’une communauté, connexion avec des internautes

Pour réussir la campagne de crowdfunding, il est essentiel de placer l’utilisateur cible au centre de sa stratégie. Vous devez l’intégrer dans votre campagne, votre projet. Il doit se sentir impliqué. Souvenez-vous, nous parlons de crowdfunding !

Pour ce faire, vous devez vous tenir au courant de votre cible. Il est important de mettre une montre qui vous permet d’analyser tout ce qui est dit sur votre campagne de crowdfunding et donc votre idée. pas seulement il vous aidera à réussir votre campagne de crowdfunding, mais il vous permettra également d’en apprendre davantage sur votre idée et pourquoi ne pas l’améliorer ! Pourquoi ne pas créer un hashtag qui vous permet de suivre facilement les discussions sur les réseaux sociaux ?

Il ne suffit pas d’écouter votre cible, vous devez la comprendre et y répondre. Vous devez établir une relation durable avec votre cible. Votre histoire ne se termine pas avec l’opération de crowdfunding. Derrière cela, vous devez vendre votre idée et faire tout ce que vous pouvez pour soutenir votre projet. Et ça commence maintenant !

Votre campagne de crowdfunding est la première chance de vous confronter à vos clients.

Prédire le coût

Cela peut sembler paradoxal à première vue. Et pourtant. Une campagne de crowdfunding nécessite un minimum d’investissements financiers. Avant d’installer votre campagne, vous devez élaborer un plan de financement qui énumère tous les coûts : coûts de communication, contreparties, coûts logistiques… En outre, les plateformes de crowdfunding prennent généralement une commission sur vos dons. Elle doit également être intégrée à votre plan de financement.

Comment créer votre campagne de financement participatif

Une campagne de crowdfunding est : un projet, un objectif, une description et des récompenses

Maintenant que votre stratégie a été pensée dans les moindres détails, vous pouvez continuer à créer votre campagne de crowdfunding. Pour cela, il y a 2 points principaux :

La description

La création de votre campagne de crowdfunding commence par une description de votre idée et de votre projet. Il devrait transmettre le plein potentiel de votre idée pour augmenter l’enthousiasme et l’intérêt des internautes sur pour se réveiller.

Renseignez-vous et explications

La description devrait informer le contributeur potentiel de l’avenir des événements. Qu’adviendra-t-il de son don ? Pourquoi avez-vous besoin de sa contribution ? Qu’advient-il des fonds une fois assemblés ? Votre description doit expliquer clairement comment les dons seront utilisés. Ils peuvent aider à lancer la production, améliorer la qualité des produits, lancer une campagne de communication…

C’ est un point crucial, si l’utilisateur ne comprend pas votre projet, il ne vous donnera pas un kopek ! L’utilisateur doit également être convaincu que votre projet garde la voie et qu’il a toutes les chances de réussir.

Les récompenses

La grande majorité des plateformes de crowdfunding sont basées sur un système de récompenses : en fonction du montant de leur le don est récompensé au donateur. Bien sûr, plus le cadeau est grand, plus la récompense est intéressante.

L’ intérêt ici est de montrer l’originalité afin d’impliquer le contributeur. En général, chaque récompense est accompagnée d’un mot de remerciement personnel, écrit à la main ou non.

Il est également important de bien connaître votre cible pour lui offrir les récompenses à laquelle elle sera sensible. Un exemple sera souvent très apprécié, tout comme une copie de votre produit personnalisé avec le nom du généreux donateur. Une visite de l’établissement est également un cadeau commun.

En conclusion,

Une campagne de crowdfunding nécessite un travail préparatoire considérable. Il ne suffit pas de créer un compte sur KissKissBankBank ou Kickstarter pour vous assurer d’obtenir le montant désiré. Il est nécessaire pour mettre en place une stratégie qui vous garantit un minimum de visibilité de votre campagne en premier. Vous devez également fournir du contenu à valeur ajoutée pour convaincre votre public cible de mettre la main sur le portefeuille.

Depuis quelques mois, nous avons remarqué que le crowdfunding n’est plus utilisé seulement pour réaliser une idée, mais aussi pour soutenir un projet ou même sauver une entreprise. C’est, par exemple , le cas de Nice Matin, qui a récemment lancé une campagne sur Ulule pour…

vous pourriez aussi aimer