Pourquoi souscrire votre crédit immobilier en franc suisse ?

Les taux d’intérêt des prêts immobiliers sont traditionnellement bas, surtout pour les prêts effectués en francs suisses. Bien que la valeur du franc suisse par rapport à l’euro ait légèrement diminué, emprunter dans cette devise reste une option viable pour les travailleurs frontaliers et les non-résidents qui cherchent à acheter une résidence secondaire en France. Nous allons examiner dans cet article les principales justifications du choix d’un prêt en francs suisses pour votre achat en France.

Une mensualité dans la même monnaie que sa source de revenus

En contractant un prêt en francs suisses, le travailleur frontalier a la certitude que la mensualité de son prêt sera versée dans la même monnaie de ses revenus. L’emprunteur bénéficie d’une sécurité quotidienne puisqu’il n’est pas contraint de participer à une activité de change pour payer son logement, donc retrouvez plus d’infos ici. Cette option assure une mensualité constante pendant toute la durée du prêt. 

A découvrir également : Comment faire un prêt immobilier lorsque l'on a un problème de santé ?

Profitez de conditions de taux d’intérêt favorables

Le facteur clé de sa popularité auprès des frontaliers est le fait que les prêts en francs suisses sont moins chers que les prêts en euros. Et ce, depuis de nombreuses années. Pourquoi en est-il ainsi ? Il faut savoir que lorsque la banque prête de l’argent à un client pour un bien immobilier, elle emprunte les fonds sur des marchés où la loi de l’offre et de la demande est en vigueur. En raison de son faible risque et de son statut de monnaie refuge, les investisseurs sont prêts à payer moins cher pour le franc suisse. 

A découvrir également : Comment gérer les risques bancaires ?

vous pourriez aussi aimer