Comment anticiper sa retraite avec 168 trimestres ?

L’âge légal pour aller à la retraite est de 62 ans. Cela dit, il est possible d’aller à la retraite avant cet âge. Il s’agit d’une retraite anticipée qui vous sera donnée à condition que vous justifiiez d’une durée d’assurance suffisante. Le nombre de trimestres pour prétendre à un départ à la retraite anticipée varie en fonction de votre année de naissance. Découvrez dans ce mini-guide, comment anticiper votre retraite avec 168 trimestres.

La retraite à taux plein accessible avec 168 trimestres

Anticiper sa retraite avec 168 trimestres

A lire également : Les meilleures options pour choisir la forme de rente qui vous convient le plus

Pour recevoir la retraite à taux plein avec 168 trimestres, il faut suivre certaines étapes bien définies.

Vérifier le nombre de trimestres, vous avez acquis

Pour avoir une retraite à taux plein avec 168 trimestres, il faut vérifier le nombre de trimestres acquis auprès des différents régimes de retraite auxquels vous avez cotisé. Il y a le régime général, les régimes complémentaires, les régimes spéciaux et bien d’autres.

A découvrir également : Bien choisir son PER : 3 conseils pour ne pas se louper

Pour avoir cette information, vous devez faire une demande du relevé de carrière au niveau de votre caisse de retraite. Vous avez également la possibilité de demander cela sur le site internet de l’Assurance retraite.

Avoir l’âge légal et avoir fait les 168 trimestres

Pour le moment, l’âge légal pour aller à la retraite dépend de votre année de naissance. Lorsque vous êtes une personne née à partir des années 1955, l’âge légal est 62 ans. Si vous êtes née avant 1955, l’âge est donc inférieur. Tout compte fait, vous devez avoir validé au moins 168 trimestres d’assurance pour prétendre anticiper à une retraite pareille.

Pour ce faire, les trimestres doivent être validés dans le régime général de la sécurité sociale, dans l’un ou de plusieurs régimes spéciaux de retraite. Mieux, il est possible que les trimestres soient validés dans les régimes complémentaires ou être acquis à l’étranger.

Les conditions pour une retraite anticipée avec 168 trimestres

Lorsque vous voulez demander une retraite anticipée avec 168 trimestres, vous devez remplir certaines conditions qui sont requises.

En France, la retraite anticipée vous permet en tant que travailleur, de partir en retraite avant l’âge légal qui est de 62 ans révolus. Alors, pour y avoir droit, vous devez avoir l’âge de 60 ans. Il faut justifier de 168 trimestres dans tous les régimes de retraite de base confondus. Notez que les trimestres comptés sont ceux au cours desquels vous avez effectivement travaillé et cotisé normalement.

Quant aux trimestres réputés cotisés qui correspondent aux périodes pendantes, il faut avoir une indemnisation chômage, d’un congé maternité, d’un congé parental ou de congés reconnus officiellement. Avant de faire la demande d’une retraite anticipée avec 168 trimestres, il faut que votre âge ne soit pas proche de celui du départ légal à la retraite qui est 62 ans. Aussi, vous devez avoir cessé votre activité professionnelle ou réduire votre temps de travail à 80 % maximum.

Tout compte fait, il est important de préciser que si vous décidez de partir en retraite anticipée avec 168 trimestres, votre pension à la retraite sera calculée avec une réduction de pension : la décote. Elle est parfois de 1,25 % par trimestre manquant jusqu’à l’âge légal de départ. Cela est faisable dans la limite de 20 trimestres. Si votre profil correspond aux conditions pour une retraite anticipée avec 168 trimestres, la réduction sera de 10 % maximum.

Les impacts financiers d’une retraite avec 168 trimestres

En France, lorsque vous voulez bénéficier d’une retraite à taux plein, il faut avoir cotisé pendant une certaine période qui est exprimée en trimestres. Il faut noter que la durée varie selon l’année de naissance de la personne assurée. Lorsque vous êtes né à partir des années 1955, vous devez avoir cotisé durant 168 trimestres ; soit 42 années pour avoir une retraite à taux plein. Si vous avez cotisé moins de trimestres, votre retraite sera calculée au prorata.

Les impacts financiers d’une retraite avec 168 trimestres varient en fonction de plusieurs facteurs. Il s’agit du montant des cotisations annulées, de la durée de cotisation effective, le niveau de revenus avant la retraite. Les régimes de retraite aussi sont aussi pris en compte. Cependant, il faut noter que le niveau de la retraite prend en compte le régime de retraite spécifique auquel l’assuré a cotisé.

Sachez qu’il est bien possible de prendre une retraite avec 168 trimestres. Cela dit, il faudra remplir certaines conditions pour y avoir accès. Dans ce mini-guide, vous avez eu droit à l’essentiel.

Les différentes options pour valider ses 168 trimestres

Pour valider ses 168 trimestres de cotisation, il existe plusieurs options. La première consiste à travailler pendant une durée équivalente à 42 années. Cela peut paraître long, mais c’est la solution la plus simple et la plus courante pour les travailleurs qui ont commencé leur activité professionnelle très tôt.

Une autre option est d’anticiper sa retraite en souscrivant des trimestres supplémentaires auprès de l’Assurance Retraite. Effectivement, pensez à bien faire valider les trimestres.

Vous pouvez aussi bénéficier des dispositifs mis en place par le gouvernement pour favoriser l’accès à la retraite anticipée comme le Dispositif Carrières Longues (DCL), permettant aux personnes ayant commencé leur vie professionnelle avant l’âge de 20 ans ou qui ont effectué des travaux pénibles pendant au moins 17 années.

D’autres dispositifs existent aussi comme la Retraite Anticipée Pour Cause De Handicap (RAPH) ou encore l’Allocation des Travaux Pénibles (ATP). Ces deux dispositifs sont destinés aux personnes souffrant d’un handicap ou ayant effectué un travail pénible tout au long de leur carrière afin qu’ils puissent partir en retraite plus tôt que prévu avec tous leurs droits.

Vous pouvez opter pour une reconversion professionnelle dans un secteur où les régimes spéciaux octroient davantage de trimestres validés chaque année civile d’exercice professionnel.

Il existe de nombreuses solutions pour atteindre les 168 trimestres nécessaires à une retraite à taux plein. Pensez à bien trouver la solution qui convient le mieux à votre situation individuelle et à planifier vos actions suffisamment tôt pour éviter les mauvaises surprises au moment du départ en retraite.

Les stratégies à adopter pour atteindre plus rapidement les 168 trimestres nécessaires

Atteindre les 168 trimestres de cotisation nécessaires pour une retraite à taux plein peut sembler être un véritable défi, mais il existe plusieurs stratégies à adopter pour y parvenir plus rapidement.

La première est d’augmenter son temps de travail. Les personnes qui souhaitent atteindre plus rapidement leurs 168 trimestres peuvent choisir de travailler au-delà des horaires normaux ou encore accepter des heures supplémentaires lorsqu’elles sont proposées.

Une autre stratégie consiste à cumuler différents emplois afin d’augmenter le nombre de trimestres acquis chaque année. Si vous avez la possibilité de travailler en tant que salarié tout en étant auto-entrepreneur dans une activité complémentaire, cela peut vous permettre d’ajouter facilement quelques trimestres à votre compte.

Pensez à bien prendre en compte toutes les options possibles et d’adopter des stratégies qui conviennent le mieux à votre situation personnelle. Que ce soit par l’allongement du temps de travail ou encore la reconversion professionnelle, tout peut être utile pour valider ces précieux sésames qu’il ne faut pas manquer d’avoir dans son escarcelle au moment venu.

vous pourriez aussi aimer