Vente en viager : comment ça marche ?

La vente en viager est très en vogue ces derniers temps. Elle aide les retraités à obtenir un complément de revenus. Le principe consiste à acquérir une maison à bas prix auprès de retraités qui l’ont vendu de leur vivant et continueront à l’occuper jusqu’à leur décès. Vous avez besoin de plus d’informations sur la vente en viager ? Cet article pourra certainement vous servir.

Qu’entend-on par viager ?

La vente en viager est une transaction immobilière qui permet à une personne d’obtenir une habitation en échange d’une rente versée au vendeur jusqu’à son décès. On distingue deux types de vente en viager à savoir le viager libre et le viager occupé. Dans le cas du viager libre, le vendeur doit céder l’habitation à l’acquéreur avant son décès. Celui-ci pourra s’y installer ou la mettre en location. Dans le cas du viager occupé, le vendeur ne va pas céder son droit d’habitation et d’usage. Il bénéficiera d’un bouquet à la signature de la vente puis d’une rente périodique calculée en fonction de son âge et de son espérance de vie, de la valeur du bien immobilier et des loyers qu’il aurait pu percevoir. Suivez ce lien et découvrez comment marche le viager occupé.

A voir aussi : Où investir immobilier à Marseille ?

Quels sont les avantages du viager ? 

La vente en viager permet de bénéficier d’un régime fiscal avantageux avec un abattement pouvant aller jusqu’à 70%. Elle permet à l’acheteur d’investir dans l’immobilier sans trop de tracasseries, permettant au vendeur d’améliorer ses conditions de vie à un âge où il peut être très vulnérable. 

A lire en complément : Pourquoi investir dans l'immobilier locatif avec la loi Pinel ?

vous pourriez aussi aimer