Les erreurs arrivent, et lorsqu’elles impliquent votre argent, il est important de savoir comment entrer rapidement en contact avec la bonne personne. Si vous avez été victime d’une erreur bancaire, comme des frais de découvert incorrects ou une transaction non autorisée, la première étape consiste à contacter le service des plaintes de la banque. Ce guide vous aidera à comprendre où et comment déposer une plainte pour une erreur bancaire afin de résoudre votre problème le plus rapidement possible.

Qui devez-vous contacter ? 

Le meilleur endroit pour commencer à traiter une erreur bancaire est de contacter le service client de l’institution concernée. De nombreuses banques proposent des services en ligne qui permettent aux clients de se connecter à leur compte et d’y soumettre une demande de renseignements ou une plainte. De même, la plupart des banques fournissent également des numéros de téléphone pour les clients qui souhaitent parler directement à quelqu’un de leur problème. Lorsque vous prenez contact, essayez d’être aussi détaillé que possible sur ce qui s’est passé, y compris les dates et heures associées aux transactions ou aux frais liés à l’erreur.

A lire aussi : Quel danger de donner son RIB ?

Que vont-ils faire ? 

Lorsque vous contactez le service des plaintes de votre banque, il doit examiner votre cas et enquêter sur toute erreur qui aurait pu être commise de sa part. Ce processus peut prendre de quelques jours à plusieurs semaines, selon la complexité de votre cas et la rapidité avec laquelle ils peuvent accéder aux informations y afférentes. Pendant ce temps, ils peuvent demander des détails supplémentaires concernant votre plainte ou demander des documents tels qu’une preuve d’identité ou des relevés récents de votre compte.

Que pouvez-vous faire ? 

Si, au cours de son enquête, la banque détermine que vous n’étiez effectivement pas responsable des erreurs commises dans vos finances, elle doit présenter des excuses et rembourser les pertes subies en raison de son erreur. Si ce n’est pas le cas, il existe d’autres voies de recours, comme la recherche d’un conseil juridique ou le dépôt d’une plainte auprès de divers organismes de réglementation.

A lire également : Choisir une banque pour les adolescents

Personne n’aime voir des erreurs commises avec son argent, mais malheureusement, il est souvent inévitable d’y être confronté. Savoir comment et où déposer une plainte pour une erreur bancaire peut grandement aider à accélérer la résolution de tout problème lié à cette question.

Quelles sont les banques françaises les plus fragiles ?

L’association française des usagers des banques ou AFUB a fait une publication des banques les plus conflictuelles. Ce classement présente en pourcentage, les réclamations émises par les clients et transmises par l’AFUB.

Le grand avantage de ce type de rapport est que les clients peuvent désormais mieux choisir leur banque. Vous voulez changer de banque et souhaitez savoir celles qui offrent moins de sécurité afin de vous décider, on vous en dit plus dans cet article.

A lire aussi : Comment contourner le refus de crédit malgré le fichage Banque de France ?

Les banques françaises les plus fragiles

Parmi les banques qui ont fait l’objet de plus de plaintes de la part des clients, nous pouvons citer :

  • La caisse d’épargne qui comptabilise 16,2 % des plaintes.
  • Le Crédit agricole qui comptabilise 13,8 % des plaintes.
  • Le BNB Paribas qui comptabilise 11 % des plaintes.
  • La société générale qui représente 9,3 % des plaintes.
  • La LCL qui représente 9 % des plaintes.

Les principaux problèmes entre les clients et les banques sont relatifs à des propositions ou à des produits :

A découvrir également : Crédit Mutuel Massif central : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

D’épargne : suite à l’effondrement des marchés boursiers, les pertes considérables par les assurances-vie entrainent souvent la mise en cause de sous-informations ou de conseils inadaptés.

De crédit : des refus de prêts avec les crédits-relais qui sont victimes de la crise immobilière.

De nouveaux frais : on assiste à une multiplication des frais au niveau de certaines banques. Il s’agit notamment des frais de retraits d’espèces en agence, des frais de mise à disposition de chéquiers… À cela, s’ajoute la pratique tarifaire des commissions d’intervention. Des pratiques qui poussent à croire que ces banques sont en train de se refaire des pertes enregistrées en d’autres domaines.

sont les banques françaises les plus fragiles

Conseils pour bien choisir sa banque

Quel que soit le type de banque que vous ciblez (classique, en ligne ou néo-banque), il y a un certain nombre de paramètres que vous devez prendre en considération.

Les points à regarder au niveau de la banque

Pour de nombreux clients, les tarifs des services bancaires représentent un critère déterminant lors du choix d’une banque. En plus de ce point, vous devrez aussi accorder une grande importance à la qualité et la diversité des services mis à disposition.

  • Les services de base : ouverture, fermeture, tenue de compte bancaire, virements, dépôts, retraits, relevé de compte ;
  • Les services supplémentaires : assurances, assistance et sécurité, épargne, etc.
  • Les moyens de paiement : les cartes, les chèques,
  • Les produits d’épargne : assurance vie, livrets, compte sur livret,
  • La situation géographique de la banque,
  • Les options de gestion de compte à distance,
  • Les produits et services de crédits,
  • Le service client,

Vos besoins et votre mode de vie

Vous devrez aussi tenir compte de votre projet et de vos besoins selon vos besoins : de la simple épargne de précaution à l’acquisition immobilière en passant par l’assurance et le prêt. L’idéal est de trouver l’offre bancaire adaptée à vos projets. C’est en faisant le point sur vos besoins que vous serez mieux en mesure de définir les services et produits bancaires utiles.

Enfin, n’oubliez pas que la banque idéale est celle qui vous convient le plus. Prenez en compte des critères comme votre âge, vos revenus, votre situation professionnelle, votre patrimoine, la fréquence de vos déplacements

vous pourriez aussi aimer