Les erreurs arrivent, et lorsqu’elles impliquent votre argent, il est important de savoir comment entrer rapidement en contact avec la bonne personne. Si vous avez été victime d’une erreur bancaire, comme des frais de découvert incorrects ou une transaction non autorisée, la première étape consiste à contacter le service des plaintes de la banque. Ce guide vous aidera à comprendre où et comment déposer une plainte pour une erreur bancaire afin de résoudre votre problème le plus rapidement possible.

Qui devez-vous contacter ? 

Le meilleur endroit pour commencer à traiter une erreur bancaire est de contacter le service client de l’institution concernée. De nombreuses banques proposent des services en ligne qui permettent aux clients de se connecter à leur compte et d’y soumettre une demande de renseignements ou une plainte. De même, la plupart des banques fournissent également des numéros de téléphone pour les clients qui souhaitent parler directement à quelqu’un de leur problème. Lorsque vous prenez contact, essayez d’être aussi détaillé que possible sur ce qui s’est passé, y compris les dates et heures associées aux transactions ou aux frais liés à l’erreur.

Lire également : 4 services proposés par votre courtier hypothécaire

Que vont-ils faire ? 

Lorsque vous contactez le service des plaintes de votre banque, il doit examiner votre cas et enquêter sur toute erreur qui aurait pu être commise de sa part. Ce processus peut prendre de quelques jours à plusieurs semaines, selon la complexité de votre cas et la rapidité avec laquelle ils peuvent accéder aux informations y afférentes. Pendant ce temps, ils peuvent demander des détails supplémentaires concernant votre plainte ou demander des documents tels qu’une preuve d’identité ou des relevés récents de votre compte.

Que pouvez-vous faire ? 

Si, au cours de son enquête, la banque détermine que vous n’étiez effectivement pas responsable des erreurs commises dans vos finances, elle doit présenter des excuses et rembourser les pertes subies en raison de son erreur. Si ce n’est pas le cas, il existe d’autres voies de recours, comme la recherche d’un conseil juridique ou le dépôt d’une plainte auprès de divers organismes de réglementation.

A lire également : Tout ce qu'il faut savoir sur Verilor

Personne n’aime voir des erreurs commises avec son argent, mais malheureusement, il est souvent inévitable d’y être confronté. Savoir comment et où déposer une plainte pour une erreur bancaire peut grandement aider à accélérer la résolution de tout problème lié à cette question.

Payer sa carte grise en plusieurs fois : les meilleures offres

L’acquisition des moyens de déplacement peut revenir très coûteuse à cause de certains frais obligatoires additionnels au prix d’achat. Le coût de la carte grise constitue l’une de ces dépenses complémentaires. Normalement, le paiement se fait à l’ANTS en une seule fois, mais selon le montant à débourser, vous pourriez vous retrouver financièrement asphyxié. Heureusement, aujourd’hui, ce paiement peut se faire en des tranches auprès des prestataires privés. Comment trouver la meilleure offre pour payer votre carte grise en plusieurs fois ?

Enquêter sur la fiabilité du site

Aujourd’hui, les prestataires privés qui se proposent de faire les courses concernant la carte grise sont nombreux. Ils offrent généralement leurs services via un site Internet. Mais, avec le grand besoin existant, il est facile de se faire escroquer. Vous pourriez donc tomber sur des sites non agréés par les organes gouvernementaux. Ainsi, le premier pas vers le choix est d’établir une liste de quelques prestataires fiables qui ont capté votre attention. Vous ne devriez pas avoir beaucoup de mal à ce stade.

A lire aussi : Comment gérer les risques bancaires ?

En effet, les prestataires privés agréés portent des numéros d’identification enregistrés dans la base gouvernementale. Ils vous montreront également les preuves qui certifient la légalisation de leurs diverses activités. L’emplacement du numéro d’enregistrement n’est pas fixe et varie selon le design de chaque site. Néanmoins, il est obligatoirement affiché. Vous devez alors vérifier sur la plateforme du gouvernement ou du ministère de l’Intérieur l’authenticité de ce numéro.

Par ailleurs, ces prestataires sont en collaboration avec des banques. Vous devez donc vérifier la fiabilité de la banque partenaire du prestataire de votre choix. Dispose-t-elle d’un site ou pas ? Après avoir obtenu une certification de l’existence de la banque, cherchez à savoir s’il existe un réel partenariat entre le site et la banque. Cette étape est cruciale pour la suite, car en cas de contrat avec un faux site, vous perdrez votre temps et votre argent.

A lire en complément : Comment faire un prêt immobilier lorsque l'on a un problème de santé ?

Vérifier le nombre de paiements et les montants

Après avoir fait établi une liste des sites qui vous semblent fiables, vous devez maintenant plus vous intéresser à leurs offres. L’intérêt même de se tourner vers ces prestataires privés est la possibilité de payer en plusieurs tranches. Vous allez par conséquent vérifier le nombre de tranches de paiement que propose chaque site. Le plus souvent, ils proposent entre trois et quatre paiements à raison d’un paiement par mois. Certains vous laissent choisir le nombre de paiements vous-mêmes.

Cependant, vous devez garder à l’esprit que ces prestataires ne réduisent pas le montant de la carte grise. Ils vous permettent seulement de le régler en de petites coupures. Ne vous fiez donc pas trop au montant trop bas. D’ailleurs, lorsque les tranches à payer sont trop petites, vous risquez de traîner pendant plusieurs mois le paiement de votre carte grise.

Choisissez alors de façon objective la modalité qui vous convient. Optez pour des sites qui proposent des échéanciers et des soldes de paiement qui vous conviennent. Faites un point sur vos besoins fixes mensuels et faites la soustraction de la charge puis vérifiez si le solde vous permet de bien vivre.

Faire attention aux moyens de paiement acceptés

Vous devez maintenant vérifier la compatibilité entre vos moyens de paiement et ceux acceptés par les prestataires. En effet, les banques opèrent différemment et les sites partenaires se conforment obligatoirement aux conditions. Vous devez donc prendre connaissance des différentes cartes acceptées par chaque site et celles qui sont rejetées.

Ce tri vous aidera à retenir des sites auprès desquels vous pouvez immédiatement postuler. Un choix au hasard vous fera engager d’autres courses. Imaginez que vous postulez pour un site dont la banque partenaire refuse vos cartes et les moyens de paiement à votre disposition. Vous aurez probablement une acceptation, mais les transactions seraient impossibles. Vous aurez perdu votre temps et serez obligé de reprendre les recherches. Cela retarderait l’obtention de votre carte grise.

Rester attentif aux différents frais

Votre liste devrait être très réduite maintenant. Le dernier critère qui vous fera découvrir la meilleure offre convenable est l’économie que vous pouvez faire ou le coût d’opportunité. En effet, les services de ces prestataires ne sont pas bénins et encore moins gratuits. Ceux-ci vous facilitent certes l’obtention de votre carte grise par les paiements mensuels, mais réalisent des gains.

Ces gains sont faits grâce aux différents frais qu’ils vous font payer. Plus il y aura de frais divers à payer, plus vous aurez à dépenser. Alors, pour ne pas perdre votre temps, allez directement voir les avis clients sur les prestations de ce site. Grâce aux témoignages des autres, vous saurez s’il y a des frais cachés ou non chez un prestataire. Tournez-vous alors vers celui qui réclame le moins de frais, son offre serait la meilleure pour votre profil.

vous pourriez aussi aimer