Comment bien choisir son assurance prêt immobilier ?

11

Pour obtenir un prêt immobilier, les structures et établissements spécialisés exigent une assurance emprunteur. C’est un contrat d’assurance qui s’étale sur la durée du prêt. Elle permet de couvrir au minimum, le remboursement du crédit ou la prise en charge des échéances en cas du décès de l’assuré ou en cas d’incapacité à rembourser les frais.

Les garanties proposées et leur exclusion

L’un des éléments les plus importants lors du choix de l’assurance est le type de garanties proposé. Parmi les différentes possibilités de garanties, d’autres sont obligatoires et d’autres facultatives. La garantie décès et la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) sont les deux garanties obligatoires. Au nombre des garanties facultatives, nous pouvons identifier l’Invalidité Permanente Totale (IPT), Invalidité Permanente Partielle (IPP) et Invalidité Temporaire de Travail (ITP).

A découvrir également : C'est quoi l'attestation d'assurance scolaire ?

C’est en fonction des garanties choisies que votre assureur pourra rembourser la totalité du prêt ou bien prendre en charge le paiement des mensualités pour une durée limitée. Il urge alors d’opter pour des garantis appropriés à votre situation professionnelle, médicale, etc.

Par ailleurs, les contrats prévoient des exclusions de garanties. Ces exclusions peuvent s’appliquer en cas de guerre, d’émeutes, de sinistre nucléaire ou encore de terrorisme. Parfois, une exclusion de garantie peut s’appliquer en cas de fait irresponsable du souscripteur.

Lire également : Comment se préparer à un entretien préalable de licenciement ?

Le coût de l’assurance emprunteur

Il est important de calculer le coût des différentes garanties que vous avez mentionné dans votre contrat d’assurance. Le montant de l’assurance emprunteur constitue une part importante du coût total du crédit lorsque les intérêts sont faibles. Vous devriez alors comparer les prix proposés par les différents organismes afin de procéder à un bon choix.

Notez cependant que l’assurance la moins coûteuse n’est pas la plus avantageuse dans la logique où elle ne convient pas à votre profil. En effet, le taux d’assurance représente chaque année entre 0,09 % et 0,65 % du capital emprunté ou entre 1 % et 1,4 % des mensualités. L’impact de ces taux sur le coût des mensualités dépend alors du profil de risque de l’emprunteur et du type de contrat.

Délais proposés pour la carence et la franchise

Les garanties n’ont pas la même valeur en matière de carence et de franchise. Par exemple, certaines garanties proposent le délai de carence à compter de la signature du contrat pendant lequel la prise en charge n’a pas lieu. C’est un délai qui peut s’étendre parfois sur une période de 12 mois. Aussi, certaines garanties précisent des délais de franchise au cours desquels l’assureur ne prend pas en charge l’indemnisation de son client.

Les délais de carence et de franchise varient en fonction des établissements. Portez alors votre attention sur ce délai afin de choisir le meilleur avantage en fonction des autres critères.  Il faut aussi noter que le créancier peut souscrire à l’assurance emprunteur auprès de l’établissement prêteur ou auprès d’autre structure de son choix. En effet, vous pouvez choisir librement votre assurance emprunteur si le contrat à un niveau de garantie équivalent au contrat proposé par l’établissement prêteur. Comparer bien les conditions générales des contrats afin d’effectuer le choix le plus avantageux.

   

vous pourriez aussi aimer