Les erreurs arrivent, et lorsqu’elles impliquent votre argent, il est important de savoir comment entrer rapidement en contact avec la bonne personne. Si vous avez été victime d’une erreur bancaire, comme des frais de découvert incorrects ou une transaction non autorisée, la première étape consiste à contacter le service des plaintes de la banque. Ce guide vous aidera à comprendre où et comment déposer une plainte pour une erreur bancaire afin de résoudre votre problème le plus rapidement possible.

Qui devez-vous contacter ? 

Le meilleur endroit pour commencer à traiter une erreur bancaire est de contacter le service client de l’institution concernée. De nombreuses banques proposent des services en ligne qui permettent aux clients de se connecter à leur compte et d’y soumettre une demande de renseignements ou une plainte. De même, la plupart des banques fournissent également des numéros de téléphone pour les clients qui souhaitent parler directement à quelqu’un de leur problème. Lorsque vous prenez contact, essayez d’être aussi détaillé que possible sur ce qui s’est passé, y compris les dates et heures associées aux transactions ou aux frais liés à l’erreur.

A découvrir également : Investir dans les ETFs avec son PEA

Que vont-ils faire ? 

Lorsque vous contactez le service des plaintes de votre banque, il doit examiner votre cas et enquêter sur toute erreur qui aurait pu être commise de sa part. Ce processus peut prendre de quelques jours à plusieurs semaines, selon la complexité de votre cas et la rapidité avec laquelle ils peuvent accéder aux informations y afférentes. Pendant ce temps, ils peuvent demander des détails supplémentaires concernant votre plainte ou demander des documents tels qu’une preuve d’identité ou des relevés récents de votre compte.

Que pouvez-vous faire ? 

Si, au cours de son enquête, la banque détermine que vous n’étiez effectivement pas responsable des erreurs commises dans vos finances, elle doit présenter des excuses et rembourser les pertes subies en raison de son erreur. Si ce n’est pas le cas, il existe d’autres voies de recours, comme la recherche d’un conseil juridique ou le dépôt d’une plainte auprès de divers organismes de réglementation.

A lire également : Suivez l'évolution des marchés en temps réel avec les outils de MetaTrader 4

Personne n’aime voir des erreurs commises avec son argent, mais malheureusement, il est souvent inévitable d’y être confronté. Savoir comment et où déposer une plainte pour une erreur bancaire peut grandement aider à accélérer la résolution de tout problème lié à cette question.

3 choses que vous ne saviez pas sur l’or

Exerçant une fascination certaine, l’or est le métal précieux le plus prestigieux et in fine le plus convoité qui soit. Jusqu’à présent, ce métal constitue une valeur refuge par excellence. Il ne cesse de nous démontrer sa capacité à faire office de rempart face aux crises financières. Sa valeur a tendance à se stabiliser, voire à augmenter pendant que les autres marchés financiers sont en difficulté. Si tous ces détails paraissent évidents, il existe trois points peu abordés lorsque l’on parle d’or.

L’or est l’un des métaux les plus malléables au monde

Comme expliqué sur le site Veracash.com, l’or est un métal précieux extrêmement malléable et ductile. Il est relativement mou à l’état pur et il a tendance à se déformer facilement. Raison pour laquelle les bijoux et les joailliers l’associent à d’autres métaux afin d’en accroître significativement la résistance. Selon les experts en la matière, on peut étirer jusqu’à 165 m un gramme d’or, avec le diamètre d’un cheveu humain. La grande malléabilité de l’or facilite ainsi significativement le travail des créateurs de bijoux tout en accompagnant leur créativité. Cette qualité permet ainsi la création de pièces d’une grande complexité avec un minimum d’efforts.

A voir aussi : Une augmentation des taux usure à prévoir à l'approche d'octobre 2022

or métal précieux investissement

L’or est inaltérable : il n’est pas attaqué par l’air ni l’eau

En plus d’être précieux et rare, l’or pur dispose de propriétés exceptionnelles qui le rendent inaltérable, inoxydable et qui l’empêchent de se ternir. Ce métal doré résiste de ce fait à l’eau, à l’air, aux variations de température ainsi qu’à l’effet corrosif de nombreux produits chimiques et de la plupart des acides, dont l’acide sulfurique, nitrique ou chlorhydrique. Il peut traverser les années sans montrer aucun signe d’usure et de vieillissement. Notons également que l’or est amagnétique, c’est-à-dire qu’il ne se laisse pas attirer par les aimants.

A découvrir également : Comment créer un financement participatif ?

On trouve de l’or sur tous les continents, sauf en Antarctique

En effet, l’or est présent sur tous les continents de la terre, et plus particulièrement :

  • au Canada,
  • en Afrique du Sud,
  • au Pérou,
  • en Russie,
  • aux États-Unis,
  • en Indonésie,
  • en Australie.

Il a été constaté que ce métal jaune se trouve en abondance dans les océans. Des chercheurs ont même affirmé que ces derniers constitueraient le plus gros gisement mondial d’or, avec environ 10 millions de tonnes. Néanmoins, il n’existe jusqu’à aujourd’hui aucune méthode rentable permettant d’extraire l’or des fonds marins. Il faut savoir que même si l’or et d’autres minéraux ont été découverts en Antarctique, force est d’admettre que leur quantité ne permet pas une exploitation rentable. D’ailleurs, depuis 1998, un accord a interdit pendant une durée illimitée l’exploitation minérale de ce continent austral.

Au-delà des différents points évoqués précédemment, l’or est biocompatible. Autrement dit, il est toléré par notre organisme et il résiste à la colonisation microbienne. C’est ce qui explique pourquoi on l’utilise dans la fabrication de prothèses auditives, de stimulateurs cardiaques, de couronnes dentaires et de plaques de protection des artères. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un bien d’autant plus précieux, puisqu’il est facilement assimilable par le corps humain.

vous pourriez aussi aimer