Investir dans une SCPI Européenne : avantages et inconvénients

La SCPI européenne permet d’investir dans l’immobilier dans les pays de la zone euro. C’est un bon moyen de se constituer un parc immobilier à l’étranger. Ce véhicule d’investissement est très intéressant cependant, il n’est pas sans inconvénient. Dans cet article vous découvrirez les avantages et inconvénients liés à un investissement dans une SCPI européenne.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

La SCPI désigne un véhicule d’investissement essentiellement investi dans le secteur de l’immobilier. Son objectif consiste à générer des revenus locatifs. Il fut un temps, les investisseurs n’avaient accès qu’aux SCPI françaises ; c’est-à-dire qu’ils ne pouvaient investir que dans des véhicules investis sur le territoire français. Aujourd’hui, avec les SCPI Européennes, ils peuvent faire un placement dans des actifs à l’étranger.

Lire également : Comment choisir l’assurance de sa voiture d’occasion ?

En effet, les SCPI Internationales investissent aussi bien en France que dans les autres pays de l’Europe. Ainsi saisissent-elles les opportunités offertes par la totalité des marchés européens. Elles acquièrent principalement des immeubles d’activité. L’idée d’investir hors de la France intéresse de plus en plus d’épargnants. Les SCPI Européennes vous offrent cette diversification géographique.

Quels sont les avantages de la SCPI européenne ?

La grande particularité de la SCPI européenne est qu’elle couvre près de la totalité de la zone euro. Elle permet à l’investisseur d’accéder aux meilleures offres du marché immobilier européen. Les SCPI de rendement connaissent un grand succès, ce qui faire qu’il est de plus en plus d’investir dans des immeubles d’activité sur le territoire français. Pendant ce temps, les pays voisins proposent des opportunités d’investissement dans des biens très attractifs.

A lire aussi : Quels sont les trois éléments essentiels de l’assurance ?

La diversification géographique

Les SCPI européennes répondent au besoin de diversification géographique des investissements. Elles limitent ainsi les risques et permettent d’accéder aux bénéfices de la croissance économique des états de la zone euro. Tout comme les SCPI de rendement, elles mutualisent les risques afin d’optimiser le rendement. Acheter une SCPI Européenne vous place non seulement sur différentes typologies d’actifs, mais aussi sur différentes zones géographiques. Ainsi élargissez-vous votre patrimoine immobilier sur le continent européen.

La fiscalité avantageuse des SCPI Internationales

La fiscalité des SCPI Européennes est un de leurs principaux atouts. Avec les SCPI françaises, l’impôt sur le revenu n’est pas le seul prélèvement que fait l’État sur vos revenus. Il y a aussi les prélèvements sociaux de 17,2 % qui s’ajoutent au taux marginal d’imposition. Cela peut constituer de grandes dépenses surtout pour les familles aisées. Les SCPI européennes allègent cette fiscalité de manière considérable.

Un plus grand potentiel de performance

Le marché immobilier français devient de plus en plus étroit ce qui pousse les professionnels à se tourer vers les actifs à l’étranger. Ces derniers offrent généralement un potentiel de performance plus élevé. C’est pour cette raison que la majorité des sociétés d’investissement immobilier à l’étranger rencontre du succès. Elles privilégient les pays ayant un système politique stable et une croissance économique dynamique.

Quels sont les inconvénients de la SCPI européenne ?

Internationales ou françaises, les SCPI sont des placements qui ne présentent aucune garantie de capital. Elles sont néanmoins moins volatiles que les actions, n’étant investies que dans l’immobilier d’activité (quelquefois résidentiel). Elles offrent un risque limité certes, mais bien réel pour le particulier ainsi que la société d’investissement.

Comment choisir sa SCPI européenne ?

Investir en SCPI européenne est un investissement qui doit être mûrement réfléchi. Avant de faire le choix d’une société, vous devez vous poser plusieurs questions.

Tout d’abord, il faut prendre le temps de bien comprendre les tenants et aboutissants du marché immobilier européen ainsi que les fondamentaux économiques des différents pays dans lesquels la société envisage d’investir. Il faudra aussi tenir compte des risques liés à l’évolution des taux d’intérêts dans ces pays, car cela peut avoir une incidence sur la rentabilité future de votre investissement.

Vous devez vous informer sur les caractéristiques spécifiques de chaque SCPI européenne : quelle est leur stratégie (pays ciblés, secteurs privilégiés), quelles sont leurs performances passées et présentes ? Quel type d’immobilier détiennent-elles (bureaux ou commerces) ? Comment gèrent-elles leur parc immobilier ? Autant de questions auxquelles vous devez trouver réponse avant tout engagement financier.

Il faut aussi vérifier si la société a déjà connu des accidents techniques tels qu’un taux excessif d’inoccupation ou une perte locative significative ; deux facteurs qui peuvent impacter négativement le rendement final attendu par les propriétaires hôtes. Ces données ont un impact direct sur la performance globale du groupe.

Avant toute prise décisionnelle définitive, n’hésitez pas à consulter un professionnel spécialisé en gestion patrimoniale pour obtenir tous les conseils nécessaires afin que votre placement soit pérenne avec une garantie forte et durable.

Les critères à prendre en compte avant d’investir dans une SCPI européenne

Investir dans une SCPI européenne peut être un choix judicieux pour diversifier son portefeuille immobilier. Pensez à bien prendre en compte certains critères afin d’optimiser la rentabilité et limiter les risques.

Le premier critère à considérer est le taux de distribution qui correspond aux dividendes cumulés au cours des 12 derniers mois divisés par le prix de part acquise. Ce dernier doit être suffisamment élevé afin d’assurer une bonne rentabilité mais pas trop haut non plus, car cela pourrait compromettre la stabilité financière du groupe.

Le second élément important concerne l’état général du marché immobilier sur lequel se concentrent les investissements. Il est préférable que celui-ci soit en croissance ou tout du moins stable, sinon cela peut entraîner une diminution des loyers perçus et donc réduire la performance globale de votre placement.

Le troisième point essentiel concerne l’évolution des taux d’intérêt. Effectivement, si ces derniers augmentent fortement, cela aura un impact direct sur la valeur des actifs immobiliers détenus par la société et donc sur leur liquidité ainsi que sur leur rendement locatif annuel attendu.

Il faut aussi tenir compte des frais occasionnés par ce type de placement : les frais initiaux (droits d’entrée), qui peuvent représenter entre 5% à 10% du montant total investi ; les frais courants (gestion, assurance…) qui sont prélevés chaque année sur les loyers versés aux investisseurs ; les frais de cession (honoraires du notaire…) en cas de vente des parts.

Pensez à bien prendre en compte le niveau d’expertise et la qualité de gestion des dirigeants. Les compétences techniques, financières et juridiques des responsables ont un impact direct sur l’évolution future du parc immobilier détenu par la société.

Investir dans une SCPI européenne peut être une décision rentable à condition d’avoir bien étudié les différents critères. Il s’agit avant tout d’un choix personnel qui doit correspondre à vos attentes et objectifs patrimoniaux ainsi qu’à votre profil investisseur.

vous pourriez aussi aimer