Quel est le salaire d’une nourrice agréée ?

Le travail d’une nourrice consiste à garder des enfants pendant la journée. Elle devra s’occuper de l’enfant en amenant ce dernier à l’école, en s’assurant de sa sécurité et en étant attentive à ses besoins. Noter que les rôles d’une assistante maternelle ne s’arrêtent pas là. Face à toutes ses tâches, il serait bien de connaitre le salaire d’une nourrice agréé.

Salaire moyen d’une nourrice agréée

Le salaire d’une nourrice varie grandement d’une zone à une autre. De plus, on tient de nombreux éléments afin de déterminer son salaire. Il faut néanmoins noter qu’en France, le salaire moyen d’une nourrice agréée est de 2 313€ brut selon les chiffres d’Indeed. Il faut noter que selon la convention collective nationale des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile, le salaire d’une assistante maternelle ne peut être inférieur à 3,39€.

A découvrir également : Faire le choix d'ABC Portage pour votre activité en portage salarial à Paris

Toutefois, c’est à l’employeur et à la nourrice de négocier le salaire qui sera indiqué dans le contrat. Il doit être mensualisé, peu importe le nombre d’heure ou de semaine de travail effectuée par cette dernière. En cas d’accueil occasionnel, la mensualisation ne s’applique pas.

Facteurs influençant le salaire d’une nourrice agréée

Il faut savoir que le salaire d’une nourrice agréée varie en grande partie des tâches qu’elle aura à assumer. Très souvent, une nourrice s’occupe d’amener les enfants  à la crèche ou à l’école, les récupérer à leur sortie. Aussi, elle s’occupe d’effectuer les soins comme les changes, le bain, les biberons. Elle veille à nourrir l’enfant et l’accompagner pour certains besoins.

A lire également : Est-il possible de négocier son augmentation de salaire ?

two toddler playing letter cubes

Parmi les rôles qui lui sont assignés, elle devra aussi réaliser des activités ludiques et d’éveil. Il est important qu’une bonne nourrice puisse veiller au bien-être des enfants qui sont sous sa responsabilité et respecter leur rythme. Notez que plus les tâches seront nombreuses, plus celle-ci devra être mieux payée.

Il faudra noter que la nourrice doit aussi bénéficier d’indemnité de congés payés ainsi que de la rémunération de jours fériés. La nourrice doit aussi avoir une indemnité qui permettra de couvrir les jeux et matériels d’éveil, la consommation d’eau, d’électricité, de chauffage, etc. Tous ces éléments seront à prendre en compte dans la fixation du salaire de la nourrice.

Comment négocier le salaire d’une nourrice agréée

Il faut savoir que le salaire d’une nourrice doit bien négocier avant qu’elle ne commence par travailler. Le contrat devra énumérer tous les avantages dont elle bénéficiera ainsi que des taches et de la rémunération pour éviter les malentendus plus tard. Avant de négocier le salaire d’une nourrice, vous devez dans un premier temps tenir compte de toutes les tâches que celle-ci devra accomplir. En effet, il est important de considérer la quantité de tâches qu’elle aura à exécuter.

Dans un premier temps, exposer les différentes tâches à la nounou pour lui permettre de proposer sa rémunération. Ensuite, vous devez ajuster ce salaire en considérant de ses exigences ainsi que des tâches à accomplir. Indiquez le salaire à l’oral pour lui permettre d’exprimer son avis et le modifier si besoin est. Négociez ensuite le salaire net et soyez claire et ferme sur le montant final convenu.

vous pourriez aussi aimer