Assurance habitation : quelle assurance propriétaire bailleur choisir ?

Dégradations de vos biens, vol et sinistres comme le dégât des eaux et l’incendie, nombreux sont les problèmes auxquels vous risquez de faire face en tant que propriétaire. Que vous occupiez votre appartement ou maison ou que vous le louiez ou le laissiez vacant, il est toujours recommandé de l’assurer. Quelles sont vos meilleures options en matière d’assurance habitation propriétaire ?

L’assurance habitation : seul le locataire est obligé

Avec l’insécurité et les cambriolages qui augmentent même dans les cités les plus paisibles, on peut se demander s’il ne vaut pas mieux protéger ses biens et sa maison. Une assurance multirisques habitation vous couvrira de la manière la plus optimale. Mais sachez que vous n’êtes pas du tout obligé de souscrire une telle assurance habitation ou une assurance logement de n’importe quel autre type si vous êtes propriétaire.

A lire aussi : Comment toucher une assurance vie ?

L’assurance logement, la responsabilité civile pour être exact, n’est obligatoire que pour les locataires. Par ailleurs, il est du devoir du propriétaire de s’assurer que ses locataires aient souscrit à une telle assurance. Si vous êtes propriétaire d’un logement en copropriété, le règlement de la copropriété peut prévoir l’obligation de souscrire une assurance propriétaire. L’assurance logement à choisir n’est pas la même selon chaque cas de figure.

A lire également : Assurances professionnelles : les nouveautés à ne pas manquer !

L’assurance logement conseillée pour le propriétaire

Que vous occupiez votre logement, le mettiez en location ou le laissiez inoccupé, aucune loi ne vous oblige à prendre une assurance logement. Toutefois, aucune habitation n’est à l’abri de sinistres tels que l’incendie, l’explosion ou encore le dégât des eaux, sans parler du vol de biens et d’objets de valeur ou de vandalisme. Dans le cas où vous voulez vous prémunir de ces sinistres, il est fortement conseillé de souscrire une assurance logement.

Dans le cas où vous n’occupez pas votre logement, découvrez l’assurance propriétaire non occupant, une assurance taillée pour les logements mis en location et les logements vacants. Pour un logement en location, les locataires ne sont obligés de souscrire qu’une assurance responsabilité civile. L’intérêt pour le propriétaire bailleur de souscrire une assurance habitation, multirisques par exemple, est de compléter les garanties de l’assurance des locataires.

Deuxième cas de figure, celui du logement inoccupé. Nul ne sait ce qui adviendrait de votre bien immobilier en votre absence sur les lieux. Vols, sinistres, et l’un des pires scénarii est celui de squatteurs. Bien qu’il n’existe pas de garanties spécifiques pour les occupations illicites, une assurance PNO multirisques, ne serait-ce que pour la protection juridique est toujours de mise.

Les garanties essentielles d’une assurance logement propriétaire

Bien que l’assurance multirisques habitation ou MRH soit la meilleure assurance pour protéger votre maison et vos biens, elle peut ne pas être suffisante. Sinon, vous risquez de payer le prix fort pour une assurance multirisques habitation dont certaines garanties ne vous sont pas réellement nécessaires. Notez par exemple que pour un logement mis en location, vous pourriez avoir besoin de souscrire une assurance incluant la garantie loyers impayés.

Quelles garanties inclure dans votre assurance logement ? Quand vous faites le choix des garanties de votre assurance logement, il faut réfléchir sur vos réels besoins. Si le logement ou la maison est situé dans une zone géographique où l’inondation est un risque potentiel, vous couvrir pour le dégât des eaux n’est pas un luxe.

Dans le cas où vous avez déjà été victime de tentative de cambriolage ou d’effraction, les garanties contre le vol peuvent constituer une bonne alternative ou un bon complément à un système d’alarme performant. La responsabilité civile vous couvrira pour d’éventuelles réparations de dommages causés par vous-même ou par les vôtres sur les biens d’autrui. Plus le niveau de couverture est élevé, plus l’assurance sera coûteuse.

Comment comparer les offres d’assurance habitation pour propriétaire bailleur ?

Maintenant que vous savez ce qu’il faut rechercher dans une assurance habitation pour propriétaire bailleur, il faut prendre contact avec plusieurs compagnies d’assurance directement ou via leur site Internet afin que leurs conseillers puissent vous guider vers l’offre qui convient le mieux à votre situation spécifique. Il peut être intéressant aussi lorsqu’on souscrit une assurance logement (jaloux) de vérifier si celle-ci propose un service client joignable facilement par téléphone ou chat, voire même une application mobile pratique pour suivre et déclarer ses sinistres 24h/24.

En comparant les offres de plusieurs assureurs et en posant des questions claires, vous êtes sûr de trouver un contrat adapté à vos besoins. Et n’oubliez pas que même si le prix est primordial dans votre choix, il ne doit pas être l’unique critère ! Vérifiez bien les modalités du contrat avant tout engagement !

Les erreurs à éviter lors de la souscription d’une assurance logement pour propriétaire bailleur

Lorsque vous souscrivez une assurance logement pour propriétaire bailleur, il y a plusieurs erreurs à éviter. La première est de choisir le contrat le moins cher sans avoir vérifié les garanties qu’il propose. Effectivement, un contrat peu onéreux peut cacher des exclusions qui ne protègent pas suffisamment votre bien immobilier en cas de sinistre.

La deuxième erreur fréquemment commise est d’opter pour une assurance habitation traditionnelle au lieu d’une assurance spécialement conçue pour les propriétaires bailleurs. Pensez à bien savoir que l’assurance multirisques habitation classique ne couvre pas toujours les risques liés à la location immobilière, comme par exemple la perte de loyers en cas d’impayés.

Une autre erreur courante consiste à inclure dans son contrat des garanties non nécessaires ou inadéquates avec sa situation personnelle. Par exemple, si votre bien immobilier se trouve dans une zone calme et paisible où les risques sont faibles, il n’est pas nécessaire d’inclure une clause contre le vol et le cambriolage.

Dernier conseil : ne négligez jamais l’état des lieux avant l’entrée du locataire dans son nouveau logement ! Un état des lieux détaillé permettra aux assureurs d’éviter tout litige ultérieur survenant lors du départ du locataire.

Comparez, analysez, soumettez vos questions et faites effectuer un diagnostic précis : ce sont autant de moyens qui vous aideront à trouver une assurance logement propriétaire bailleur adaptée à votre situation.

vous pourriez aussi aimer